Châssis par châssis

 


Les 4 fantastiques - Fantastic Four


Le châssis 591 réalise la pole-position à Suzuka et remporte les 430km de Monza en 1991 photo. Puis il sert de voiture de réserve (T-Car). C'est ainsi qu'il reprend du service en course à Autopolis où il finit 3ème.

Il a ensuite servi en IMSA, tout d'abord à Laguna Seca où il fut piloté par Arie Luyendyk
photo.
Le châssis est sérieusement endommagé à Elkhart Lake où Davy Jones sort violemment de la piste photo à la suite d'une nouvelle rupture de jante.
La barre de tortion de la suspension avant-gauche endommage la coque en carbone du châssis 591. Mais contrairement à ce que peut laisser penser la photo, le châssis est bien moins endommagé que celui de Lime Rock.

La voiture est réparée en Angleterre chez Astec (la réparation est visible sur cette
photo) mais ne sera plus utilisée en fin de saison, ni en course, ni comme mulet (T-Car). En effet, TWR ne choisit pas la restauration la plus complète de la monocoque en carbone.

Ramené en Europe, le châssis 591 a longtemps appartenu à Tom Walkinshaw. Repeint rapidement en livrée Silk Cut, il était exposé dans divers salons, comme à Goodwood en 2000. Privée de
moteur et de boite de vitesse, cette voiture était alors une coque vide photo.

Il faudra attendre 2003, la liquidation de TWR et la vente des Jaguar de sport-prototypes de la collection privée de Tom Walkinshaw pour voir ce châssis être entièrement restauré. Le moteur Cosworth HB et la boite ont été remontés en configuration SWC, les capots retaillés, la livrée refaite en version SWC Monza 1991. Le résultat est magnifique
photo.

Vendu par l'intermédiaire de John Starkey à l'américain Phil Bennet en 2003, le châssis 591 était en maintenance chez Rick Valante près d'Atlanta en 2004-2005. Bennet le revend à Aaron Hsu en 2006. Ce dernier confie sa XJR-14 à Duncan Dayton, propriétaire de l'équipe Highcroft Racing, qui a une cellule de maintenance de voitures de course anciennes. La voiture était visible dans le Hall de l'usine de Dunbury dans le Connecticut photo.

En 2010, la voiture rentre de nouveau en Europe puisque Aaron Hsu vend sa 591 à Gareth Evans, organisateur et concurrent des courses de Groupe C Racing. La maintenance est donc assuré par le Chamberlain Synergy Motorsport, qui engage également une Sauber C11.

Le 29 novembre 2011, le site de l'ACO annonce que la XJR-14/591 sera présent aux 24 Heures du Mans 2012 pour participer à la course Group C en catégorie 3 "Invité spécial". Mais finalement aucune 3.5L ne sera au départ. Ni la XJR-14, ni la Peugeot 905. J'apprendrais plus tard qu'en réalité le Chamberlain Motorsport a des soucis pour faire rouler la voiture à haute vitesse et cherche d'où vient le loup. Des contacts ont lieu avec Tony Dowe et Aaron Hsu. Je suis également contacté par Bob Berridge, tout comme Mike Fuller.

En 2013, la XJR-14/591 fait une apparition remarquée lors de la course de Group C Racing de Silverstone Classic au mois de juillet. A son volant, Nicolas Minassian remporte la victoire et se montre élogieux sur sa monture, une vieille dame de 22 ans ! Sans pneus préparés, il tourne dans des temps similaires aux LMP1 actuels.

Un long article dans la presse spécialisée anglaise nous apprend que l'équipe de Bob Berridge et Gareth Evans a mené une restauration minutieuse de la coque carbone et multiplié les études aéro et tests de résistance pour arriver à ce résultat fantastique. La réparation faite en 1992 était cosmétiquement parfaite et le test aux ultra-sons était bon. Mais en réalité, la coque n'était pas restaurée de manière optimum. Grâce au travail effectué, le 591 redevient l'unique XJR-14 ayant un palmarès de course capable de rouler à des vitesses de compétition.

Début février 2014, le châssis XJR-14/591 est présenté au salon parisien Rétromobile 2014, porte de Versailles. Il est mis en vente pour 2 millions de livres sterling.

En juin 2014, la XJR-14/591 figure dans la liste des concurrents engagés au Mans dans la course des légendes 2014. Mais une nouvelle fois la XJR-14 n'est pas présente dans le paddock Group C. Pourtant, un mois plus tard, Gareth Evans s'engage en Groupe C Racing pour une pige unique à Silverstone.

Le châssis XJR-14/591 est vendu au gentleman driver belge Christophe d'Ansembourg qui le confie à l'équipe MecAuto. Engagé à Barcelone en avril 2015 pour la course de Groupe C Racing, Hervé Regout remporte la première course après avoir fait la pole et Christophe d'Ansembourg termine 2e de la seconde course.
La suite du championnat est poncté par plusieurs pépins techniques, notamment de pression d'huile moteur. Mais cela n'empêche pas Christophe d'Ansembourg de terminer 2e à Monza et de remporter la victoire à Silverstone. Il remporte donc le titre en catégorie C3.

En 2016, MecAuto n'aligne la XJR-14/591 qu'à deux reprises à Spa et Silverstone mais elle ne termine aucune course. Christophe d'Ansembourg est même victime d'une touchette sur le muret des stands à Spa, ce qui endommage le capot avant. N'ayant pas de capot en stock, l'équipe MecAuto est obligé de mouler la partie intacte pour reproduire la partie détruite. Ce sont vraiment des artisans de génie !

News 2017 : Le site du Groupe C Racing annonce que MecAuto et Christophe d'Ansembourg poursuivent leur engagement dans ce championnat.



Le châssis 691 a remporté les 430km de Silverstone 1991 photo ainsi que les 800km de Sugo 1991 photo, course de clôture du championnat japonais de sport-prototypes. Il a ensuite été rebaptisé châssis 192 et a couru en IMSA en 1992. Davy Jones remporte a son volant la course de Mid Ohio photo.

A la suite de l'accident de Jones à Road America, le châssis 691 fut utilisé pour les deux dernières courses de la saison ici à Del Mar
photo.

Ce châssis n'a jamais été accidenté, était roulant, et attendait à Valparaiso. Tom Walkinshaw a demandé à Tony Dowe de trouver un nouveau projet à l'été 1994 sinon il fermait l'usine TWR America. Tony Dowe n'avait comme matériel récent que cette XJR-14/691. Il a donc lancé l'idée de la mettre aux nouvelles normes WSC en y intégrant un moteur Porsche. C'est ainsi que ce châssis 691 a été transformé en barquette avant noël 1994, devenant la TWR Porsche WSC-95 châssis 001. Repris par le team Jöest, ce châssis va remporter deux fois les 24 Heures du Mans en 1996 et 1997 !

Elle est aujourd'hui (2017) en possession de Reinhold Jöest et est exposée dans son musée personnel
photo.

Le châssis 691 était le plus titré des châssis XJR-14. Il avait remporté trois courses dans trois championnats différents (SWC, JSPC, IMSA) et le titre mondial 1991 avec Téo Fabi. Avant de remporter en tant que Porsche WSC-95 les 24 Heures du Mans à deux reprises et une course du championnat ISRS.
Interrogé au sujet de ce palmarès de course absolument unique, le large sourire de Reinhold Jöest en disait plus long que tout un discours.



Le châssis 791 a remporté la première course à laquelle il a participé aux 430km du Nürburgring 1991 photo.

Il est ensuite utilisé en IMSA en début de saison 1992. A son volant, Davy Jones enchaîne trois poles-positions et remporte la course de Road Atlanta
photo.
Malheureusement, le pilote américain est victime d'une sérieuse sortie de piste à Lime Rock
photo. Une jante rompt dans un virage rapide à droite. La XJR-14 générait beaucoup d'effet de sol et, sur les circuits bosselés, la pression était parfois plus importante. D'autant que les commissaires de l'IMSA avaient imposé des lests à la XJR-14.
Le châssis, totalement éventré à l'avant gauche, est irréparable. photo. Il restera longtemps entreposé sous une bâche dans l'usine de Jaguar Racing à Valparaiso dans l'Indiana. Ramené en Europe, son histoire aurait dû s'arrêter là.

En 2003, la coque 791 d'origine est vendue à Aaron Hsu avec le nouveau châssis X91. Pendant un temps, le châssis X91 porte d'ailleurs la plaque "791". Mais son propriétaire Aaron Hsu la fait démonter.
Avec la collaboration du Lanzante Motorsports, la vraie coque 791 est réparée grâce à la société Retract Composite Limited. C'est ce qu'on peut appeler une "show car" photo. Elle est roulante mais pas à des vitesses de compétition. C'était surtout l'occasion de ré-assembler un châssis qui avait tout de même un vrai palmarès de course. Cette XJR-14 a une bulle de cockpit issue d'un stock d'IMSA avec Jaguar écrit en rouge.

En 2015, elle se trouvait en Angleterre, au nord de Londres, mais son propriétaire a souhaité rester anonyme. Elle est entreposée parmi d'autres voitures de course, sous une grande bâche blanche.



Le châssis X91a été assemblé lors de la liquidation de TWR en 2002-2003. C'est un tout nouveau châssis sans palmarès de course. Une coque en carbone est faite chez Astec, le sous traitant d'origine. On peut voir la voiture en cours d'assemblage ici : photo.

La livrée finale est celle de la fin de saison 1991 de l'équipage Brabham-Warwick. Mais l'aileron avant reste celui de début de saison.
Ce châssis a d'abord appartenu à Aaron Hsu et se trouvait en maintenance chez le Lanzante Motorsports, dans le sud de l'Angleterre, de 2004 à 2014.
Elle était présente à Goodwood le jeudi 18 mars 2010 pour le présentation à la presse du Festival of Speed 2010 mais sans plaque de châssis.
Les 4-5-6 juillet 2010, elle fait quelques runs au Festival of Speed. Une plaque de châssis est alors ajoutée et indique Jaguar XJR-14, X91, August 1991. Cette précision du mois d'août est importante. En effet les châssis 591 et 691 étaient du mois de mars. Il prouve que le châssis X91 se voulait être au début un nouveau 791.

La Jaguar XJR-14 châssis X91 est ensuite aperçue à l'automne 2010 dans le paddock de Brands Hatch durant la course de GroupC Racing puis dans le paddock du circuit portugais d'Algarve pour l'Algarve Classic Cars 2011. Mais elle ne tourne pas en piste.

En 2014, le châssis X91 est vendu par Aaron Hsu au même propriétaire que le 791. La voiture est donc au Royaume-Uni. Mais ce propriétaire passe une annonce dès 2015 pour vendre l'un de ses deux châssis. Il cède alors le X91.

News 2017 : Le Groupe C Racing annonce au site français "Endurance Info" qu'une seconde XJR-14 va être engagée en championnat. Ca ne peut être que le châssis X91. Il est d'ailleurs aperçu dans le paddock de Donington Park à l'automne 2016.


© 2002-2017 XJR-14.com